Fabienne-Richard_FR
27
avr

Bulletin d’information n°1

MEN SPEAK OUT, qu’est-ce que c’est ?

MEN SPEAK OUT est un partenariat de 2 ans (de janvier 2015 à décembre 2016) entre le GAMS Belgique, FORWARD UK, la Fondation HIMILO aux Pays-Bas et l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers. Ce projet est co-financé par le programme de la Commission Européenne de lutte contre les pratiques traditionnelles néfastes (DAPHNE III). MEN SPEAK OUT vise à impliquer les hommes dans l’abolition des mutilations génitales féminines (MGF) et, dans un sens plus large, l’abolition des violences faites aux femmes et la promotion de l’égalité des sexes via une approche basée sur les droits humains

 

Quels sont les principaux objectifs ?

Aujourd’hui, les MGF sont considérées comme « une affaire de femmes ». Les hommes n’interviennent que très rarement dans le processus et leurs opinions sur cette pratique sont souvent floues. Dans la réalité, les MGF concernent tous les membres de la communauté, les hommes peuvent, et doivent, dès lors jouer un rôle actif dans l’abolition de ces pratiques. L’implication des hommes dans cette lutte est cruciale et peut accélérer l’abandon de cette pratique en Europe et, par extension, dans les pays d’origine.

Comment allez-vous atteindre ces objectifs ?

Dans le cadre de ce projet, nous conduirons des recherches qualitatives et quantitatives en Belgique, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Ces recherches nous permettrons de mieux comprendre le rôle des hommes dans la perpétuation de ces pratiques. Des éducateurs pairs seront formés dans ces trois pays avec des outils (affiches, brochures, vidéos, programmes télé et radio) spécialement développés pour les hommes dans le respect des droits humains et des sensibilités liées au genre.

Lorsque les formations auront eu lieu et que les différents outils seront prêts, nous lancerons une campagne visant à impliquer les hommes dans la prévention des MGF. Cette campagne de sensibilisation sera lancée au niveau européen par une conférence de presse le 5 février 2016.

Les outils éducatifs seront disséminés dans les écoles et auprès des associations de migrants. Des activités communautaires de sensibilisations seront organisées par les éducateurs pairs. Nous organiserons également des événements dans les 3 pays incluant des hommes ET des femmes issus des différentes communautés. Des hommes seront invités à s’exprimer et à engager le dialogue avec les femmes au sujet des MGF. Lors du dernier semestre de ce projet, nous organiserons une diffusion pro-active des résultats et des outils de ce projet au niveau européen.

Les lignes directrices et les outils produits durant le projet seront également partagés avec différentes institutions européennes en charge des droits humains, des questions de genres, de la migration et des problèmes de santé. Les organisations internationales comme l’UNICEF, l’UNFPA, l’UNIFEM, et l’OMS seront également approchées. Nous utiliserons tous les moyens mis à notre disposition pour partager les bonnes pratiques et les résultats le plus largement possible.

Pourquoi ce projet est-il unique en son genre ?

MEN SPEAK OUT produira le premier rapport comparatif des perceptions masculines des MGF en Belgique, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Le projet ne s’arrête pas là, il lancera également une campagne de sensibilisation comprenant un manuel de formation pour les hommes éducateurs pairs, une brochure éducative visant à promouvoir le dialogue entre hommes et femmes autour des MGF, 9 affiches différentes mettant en scène des hommes et leur message, 4 clips vidéos et un documentaire.

Nous estimons qu’à la fin du projet, quelques 45 hommes formés par nos soins deviendront éducateurs pairs. 6000 hommes, femmes et enfants devraient être touchés par les différentes activités de ce projet.

MEN SPEAK OUT ne s’arrête pas aux frontières de l’Europe, nous aurons également un impact dans les pays d’origine via les programmes télé et radio. Nous sommes certains que le dialogue entre homme et femme sur les MGF sera bénéfique pour les futures générations.

Post a Comment